OLLIVIER FOUCHARD

ollivier-fouchard-atelier-gravure1   Né en 1972 à Hennebont (France), Ollivier Fouchard est très tôt sensibilisé dans son environnement familial à la culture et à l'ouverture aux autres, par le partage festif des pratiques de la musique et du théâtre. D'esprit curieux, Il opte pour l'apprentissage du piano, de la batterie, de la guitare basse et sa prédilection pour le dessin le mène vers un cursus en écoles de graphisme à Nantes. D'un naturel créatif et entreprenant il dirige aujourd'hui sa propre agence.


   Au fil des concerts, des rencontres, des expositions sa démarche artistique personnelle s'étoffe, se précise et aboutit au choix de présenter ses propres travaux en 2001. Les œuvres sur papier y sont alors prioritaires : dessins, aquarelles mais surtout linogravures. Par le travail exigeant de la gouge, il trace des lignes élégantes, épurées laissant respirer les blancs de la réserve du papier. Son trait sur et enveloppant délimite des aplats fortement colorés ou les rouges s'opposent aux noirs et contrebalancent des touches bleues ou vertes vives et contrastées . Proche des icônes des Seiz Breur son inspiration se rallie au style des années 30 et fait un clin d'œil aux tendances japonistes des Nabis. Les thèmes abordés servent la Bretagne par une stylistique originale mais déjà la musique apparait comme un sujet porteur et récurrent. Ses aplats syncopés hauts en couleur, son trait souple et elliptique saluent le début d'un style exigeant proche de l'épure mais également plein d'énergie qui exprime d'ors et déjà une voracité d'expression étonnante et un appétit de vie contagieux.


   Fan des Beatles, de McCartney, amateur de pop, de blues, mais aussi attiré par le jazz, l'artiste nous brosse des personnages improbables puissants et jubilatoires, proches de la stylistique du mouvement Cobra. Le célèbre bassiste Marcus Miller fera d'ailleurs l'acquisition de l'une de ses œuvres. Tout en tension dans un mouvement réinterprété et amplifié, ils allongent leurs bras pour faire corps avec le son de l'instrument et expriment ainsi visuellement le plaisir à être en osmose avec le vibratoire et partager cet état d'harmonie avec le public.


   Depuis trois ans Ollivier Fouchard s'affranchissant de ses premières amours, bâties sur papier, a choisi d'entrer en peintureollivier-fouchard-atelier-gravure4 et il a bien fait.
S'ajoutent depuis à sa palette, des couleurs libres, osées renouant avec l'univers du pop art. Franches sans jamais devenir racoleuses, elles dynamisent les fonds en aplats et se déclinent comme autant de douceurs fluo, nous rappelant l'univers tendre et cruel de l'enfance. Cette nouvelle dynamique de la palette est renforcée par une matière nourrie d'accidents, grattages, collages superpositions, jeu de papiers décollés et reposés qui nous rappelle la technique joueuse, riche et décalée des surréalistes.
Les compositions sont inventives, atypiques et cadencées et la pratique libérée de toute fioriture sert le sujet nous projetant immédiatement dans un espace ou la danse du corps, l'expressivité du visage et la disparité du décor se répondent en un joyeux tintamarre. Parfois des éclats d'étoiles éparpillées nous ramènent à la symbolique de la fête, du rêve et du spectacle, clin d'œil à l'instant du plaisir partagé entre l'artiste et son public.


   Avec Ollivier Fouchard l'aléatoire devient une science qui liant le son et l'image nous entraine malgré nous dans un univers plein d'impromptu et de délicatesse. Ses ambiances étourdissantes et festives possèdent une réelle profondeur, celle de l'inspiration acquise à force de travail et d'exercices réitérés. Le jour du spectacle tout semble facile c'est ça le secret. les toiles de cet artiste parlent de cette grâce la, la légèreté offerte aux autres comme une élégance.
Ce qui frappe chez cet artiste c'est son impressionnante capacité d'évolution comme celui qui maitrise la scène, il est toujours ou nous ne l'attendons pas, facétieux, gracieux et discret son style vif et pétillant nous parle de partage et de l'effervescence offerte par toutes les formes de créativité.


Anne-Marie Chiron , Historienne d'Art